LES 21/22 ET 24/25 AOÛT 2019 À 19H30

 

OPPÈDE-LE-VIEUX

Collégiale Notre-Dame Dalidon

LE FESTIVAL

Après les succès des mois d'août 2017 et 2018, on ne peut que réitérer pour 2019, à la demande du public, la magie de ces soirées organisées par Cyril Diederich, au coucher de soleil sur le site patrimonial remarquable d'Oppède-le-Vieux.

 

Elles se dérouleront, cette année encore, dans et devant la collégiale Notre-Dame Dalidon, où nous pourrons entendre, au crépuscule, les plus beaux airs d'opéra et de musique sacrée.

 

La participation a dépassé nos espérances et chaque soir nous avons dû refuser du monde pour garantir la sécurité.

L’objectif d’amener un public jeune et néophyte à apprécier le répertoire classique a trouvé toute son ampleur, grâce au prix des places, volontairement bas, pratiqué.

 

L’été 2019 verra à nouveau, les 21, 22, 24 et 25 août 2019, la rencontre d’un large public avec des artistes chanteurs et musiciens, dirigés par Cyril Diederich, qui nous offriront des moments musicaux d’exception.

Mon souhait est que cette initiative, sur le site patrimonial remarquable d’Oppède-le-Vieux, devienne pérenne. Pour cela, il est indispensable d’avoir le soutien, sous forme de contribution, de celles et ceux qui partagent notre ambition.

Enfin, un grand merci aux bénévoles, au personnel municipal, aux associations, aux donateurs qui ont permis le succès de ces belles manifestations culturelles.

 

Le maire : Alain Deille

"Les Concerts au coucher de soleil"

... Ou comment un lieu magique, Oppède-le-Vieux, site patrimonial remarquable, nous invite au rêve et à l’utopie.

 

La passion commune de Cyril Diederich, de ses amis musiciens et chanteurs lyriques, a permis, lors des deux premières éditions du festival, en 2017 et en 2018, de suspendre le temps et faire de ces belles soirées d’été, une rencontre émotionnelle d’exception entre un public ébloui et la générosité des artistes.

 

Ces moments d’enchantement éphémère, dans ce lieu privilégié, ont convaincu Cyril Diederich de perpétuer le rêve des « Concerts au coucher de soleil » en 2019, à Notre-Dame Dalidon, en conservant son idée de proposer dans ces deux lieux (lieu sacré de la Collégiale et lieu profane du parvis), une programmation artistique originale et de qualité.

 

Avec « Così fan tutte », mis en espace par Nadine Duffaut, cette prochaine saison ouvrira un premier cycle de concerts consacré aux Opéras de Mozart, les 21 et 22 août 2019.

 

Les soirées des 24 et 25 août, seront consacrées à la musique française avec Fauré et Massenet, dont l'opéra Don Quichotte, ainsi que Verdi en deuxième partie de soirée.

 

Les solistes du Paris Symphonic Orchestra, tous membres des grands orchestres nationaux français, (Orchestre National et Orchestre Philharmonique de Radio France, Orchestre de l'Opéra de Paris) partageront la passion des concerts avec nos artistes lyriques, tous fidèles au festival depuis sa création.

 

Afin de poursuivre le devoir de transmission qu’il s’est fixé, Cyril Diederich invitera, cette année également, de jeunes solistes de haut niveau issus de la nouvelle génération, découverts à l’occasion des « Saisons de la Voix » (Gordes 2018) et du concours de voix nouvelles 2018.

LA PROGRAMMATION

LES 21 ET 22 AOÛT 2019 à 19h30

HOMMAGE À Wolfgand Amadeus MOZART

DANS LA COLLÉGIALE :

 

Adagio et fugues pour cordes

 

Vêpres solennelles d’un confesseur « Laudate dominum » pour soprano

avec Fabienne Conrad

 

« Exsultate, Jubilate » K.165 - Motet pour soprano et orchestre

avec Irina Stopina

 

 

 

SUR LE PARVIS DE L'ÉGLISE :

 

 Opéra « Così fan tutte  »  (version resserrée) pour sopranos, mezzo, ténor, baryton et basse

avec Fabienne Conrad, Irina Stopina, Bastien Rimondi, Gilen Goicoechea et Jérôme Varnier

Direction d’acteurs, mise en espace Nadine Duffaut

Récitante Camille Merckx

 

 

LES 24 ET 25 AOÛT 2019  à 19h30

de Massenet à Verdi

DANS LA COLLÉGIALE :

 

Oratorio La Vierge  de Jules Massenet

Légende sacrée en 4 tableaux - Air pour mezzo et orchestre

avec Camille Merckx

 

Simon Boccanegra de Giuseppe Verdi

« Il lacerato spirito » - Air de Fiesco pour basse

avec Jérôme Varnier

 

Water Music - Georges Friedrich Haendel

Suite pour 2 cors solistes et orchestre (extrait)

 

Sur le parvis de l’église :

 

Lady Macbeth de Giuseppe Verdi

"Pietà, rispetto, amore" - Air de Macbeth pour barython

avec Gilen Goicoechea

 

Opéra « Don Quichotte » ( version resserrée) de Jules Massenet pour mezzo, baryton et basse

avec Camille Merckx, Gilen Goicoechea  et Jérôme Varnier

Direction d’acteurs, mise en espace Nadine Duffaut

LES ARTISTES

CYRIL DIEDERICH

Direction musicale et artistique

Après son cycle d’étude instrumental et d’écritures au CNSM de Paris, avec un premier prix de cor, il obtient successivement deux prix de direction d’orchestre aux concours internationaux de Florence (Italie) et Katowice (Pologne).

 

Par la suite, Michel Glotz, directeur artistique de Herbert van Karajan, lui propose d’assister au travail du Maître à la Philarmonie de Berlin, durant plusieurs semaines ;

ce fut déterminant pour son évolution artistique.

 

Un autre événement et d’une importance aussi essentielle, sera sa rencontre avec le grand chef d’orchestre français Maître Georges Prêtre.

 

Le lien exceptionnel qui l’a uni à cet artiste, tant sur le plan professionnel, que dans leur amitié, permettra à Cyril Diederich de travailler, approfondir et réaliser ce qui a toujours été le rayonnement de Georges Prêtre, à savoir :

la recherche permanente de la tension dramatique permettant d’obtenir une intense charge émotionnelle et ce, dans un constant élan narratif.

 

Parcours

 

2012 - Directeur musical du Paris Symphonic Orchestra

2007 - Chef permanent et conseiller musical à l’opéra de Marseille

1998 - Directeur artistique et musical de l’Orchestre Symphonique Rhin-Mulhouse

           - Premier chef invité à l’opéra National du Rhin (Strasbourg)

1984 - Directeur artistique et musical de l’Orchestre National et de l’Opéra National de   Montpellier

1978 - Chef adjoint à l’Orchestre National de Lille

1975 - Chef assistant à l’Orchestre National de Lyon

 

Discographie :

 

« Les Huguenots » - Giacomo Meyerber

« Mireille » - Charles Gounod

« Harold en Italie – Hector Berlioz

« Les Noces de sang » - Charles Chayne

« Les mélodies françaises » - soliste José Van Dam

« Airs d’opéras français » - soliste Thérèse Pollet

 

 

En 1986, Cyril Diederich reçoit le prix de la révélation musicale de l’année,

décerné par l’ensemble de la critique musicale française.

Contact :

Monsieur Daniel Lombard – Agence Musicaglotz

daniel.lombard@musicaglotz.com

Téléphone : 01.42.34.53.47.

 

plus d'informations sur le site

cyril-diederich.com

NADINE DUFFAUT

Metteur en scène

Nadine Duffaut obtient une maîtrise de musicologie à la Sorbonne et suit les cours de Camille Maurane au CNSM de Paris. Elle est successivement chef de chant à l’Opéra de Rennes, chef des chœurs à l’Opéra Grand Avignon dont elle dirigera également la Maîtrise, avant de créer sa propre école d’art lyrique « Vocal Académie ». C’est en 2003, qu’elle signe sa première mise en scène, Tosca à Avignon, reprise à l’Opéra de Vichy et à Limoges. Suivront La Traviata à Avignon, Massy, Metz, Vichy, Toulon et Reims ; Carmen à Avignon, Shanghai, en Équateur et dans une nouvelle production à Debrecen, Reims et Massy ; Le Nègre des Lumières à Avignon ; Manon à Avignon, Nice, Reims, Massy et Hong-Kong ; Les Pêcheurs de perles à Avignon, Tours, Metz et Toulon ; Cendrillon à Massy ; Le Dernier jour d’un condamné à l’Opéra de Debreçen et à Avignon, dont la création scénique a été réalisée sous l’égide d’Opera Competition Festival et de la chaîne Mezzo (Grand Prix de la meilleure production et mise en scène de ce festival de la part des spectateurs et téléspectateurs).

 

Elle met également en scène I Capuleti e i Montecchi à Avignon, Tours et Reims ; La Vie Parisienne à Toulouse, Avignon, Toulon, Reims, Saint-Étienne et Nice ; La Fille du tambour-major à Nice, Toulon et Avignon ; Les Mousquetaires au couvent à Avignon et à l’Opéra Royal de Wallonie ; Ciboulette à Avignon, Reims et Toulon ; Die Fledermaus à Avignon ; Manon à Vichy. Elle est invitée aux Chorégies d’Orange pour Carmen, Tosca, La Bohème, Otello et Madama Butterfly. Elle signe la mise en scène de la nouvelle production de Thaïs à Tours et à Avignon ; La Bohème à Debreçen, à Séoul et au festival de Beiteddine (Liban) ; Tosca (prise de rôle pour Béatrice Uria-Monzon) à Avignon ; Kátya Kabanová à Toulon et Avignon ; La Bohème à Avignon et Reims ; La Traviata à Tours ; Werther en Roumanie ; Otello à Massy, Douce et Barbe-Bleue à l’Odéon de Marseille, La Vie Parisienne et Le Château de Barbe-Bleue à Avignon.

Récents et futurs engagements : Otello à Savonlinna, Madama Butterfly aux Chorégies d’Orange, La Traviata en Roumanie, Vanda à Reims et Avignon, Le Château de Barbe-Bleue à Metz et Londres ; Kátya Kabanová, Faust et Orphée aux enfers à Avignon ; Faust à Massy, Reims, Metz, et Nice ; La Vie Parisienne à l’Odéon de Marseille, Werther en Roumanie, Norma en Hongrie…

 

Nadine Duffaut a déjà été invitée à l’Opéra de Marseille plus récemment pour La Vie Parisienne en 2015-2016,      I Capuleti e i Montecchi et Le Dernier jour d’un condamné en 2017.

 

Durant la saison 2018-2019, sa production de Faust sera reprise à Reims et Metz en octobre, à Marseille en février 2019 et à Nice en mai. Nadine Duffaut a partagé en décembre 2018 sa vision d’Orphée aux enfers (Offenbach) à Avignon.

Nadine Duffaut a réalisé un certain nombre de productions lyriques avec Cyril Diederich dont Tosca de Puccini à l’opéra de Vichy, Semiramide de Rossini à l’opéra de Marseille et Faust de Gounod à l’opéra de Massy avec l’Orchestre National d’Île-de-France.

 

Dans le cadre de la saison 2019 des Concerts au coucher de soleil, Nadine Duffaut sera aux côtés de Cyril Diederich pour assurer la mise en espace et la direction d’acteurs des deux opéras programmés : Così fan tutte de Mozart les 21 et 22 août et Don Quichotte de Massenet les 24 et 25 août.

 

 

CHRISTOPHE GUIOT

Violon solo

Issu d’une longue lignée de musiciens populaires et classiques, Christophe Guiot se passionne très jeune pour le violon.

 

Entré au Conservatoire national supérieur de musique de Paris simultanément dans la classe de violon de Christian Ferras et dans la classe de musique de chambre de Geneviève Joy, il en sort brillamment avec deux premiers prix en 1980 et 1981.

 

Membre de l’orchestre des jeunes de l’Union européenne, il s’enrichit d’une immense culture musicale auprès de chefs aussi prestigieux que Herbert von Karajan et Lorin Maazel.

 

Il est nommé soliste à l’orchestre de l’Opéra national de Paris.

 

Parallèlement Christophe Guiot mène une carrière remarquable de musicien de chambre et de soliste tant en France qu’à l’étranger.

 

Il est actuellement le violon solo du Paris Symphonic Orchestra.

À ce titre il était à la création des deux premières éditions des Concerts au coucher de soleil et assurera la saison 2019.

 

Violon solo sous la direction musicale de Cyril Diederich, il interprète la 9ème symphonie de Beethoven et Jeanne au bûcher de Honegger à l’Eglise de la Madeleine ainsi qu’un concert en hommage à Offenbach en mars 2019.

FABIENNE CONRAD

Soprano

Diplômée de Sciences Politiques et Premier Prix de formation musicale et de piano, Fabienne Conrad se tourne ensuite vers le chant lyrique, remporte le concours des jeunes interprètes féminines de Madrid et chante son tout premier rôle au Teatro Real sous la direction de Jesús López Cobos dans le Dialogue des Carmélites de Poulenc.

 

Très appréciée pour son expressivité, elle est rapidement engagée pour des rôles de premier plan, en Espagne et en Belgique. C’est dans le rôle de Violetta dans La Traviata à l’Opéra de Rouen, en 2012, que la jeune soprano est révélée au public français et remarquée par la presse musicale : « Son assurance, sa technique vocale solide, la qualité de la couleur de son timbre si caractéristique, son élégance de diction... ».

 

Elle remporte également un vif succès au cours d’une tournée de concerts avec orchestre, en Russie, où elle est invitée régulièrement pour interpréter, notamment, les grands airs italiens et français du répertoire romantique.

 

L’année 2015 lui offre, outre la reprise des rôles de Violetta dans La Traviata et de Mimi dans La Bohème, les rôles-titres dans Mireille de Gounod, Madame Butterfly de Puccini...

Durant la saison 2017, elle remporte un immense succès dans l’opéra Cinq-Mars de Charles Gounod à l’Opéra de Leipzig.

 

Son sens de la scène et sa musicalité font de Fabienne Conrad une artiste à qui l’on confie des rôles particulièrement exigeants. Elle est l’une des rares interprètes à pouvoir chanter les quatre rôles de soprano des Contes d’Hoffmann : Olympia, Giulietta, Antonia et Stella.

 

Invitée régulièrement par Alain Duault, elle participe à une série de récitals en partenariat avec Radio Classique.

Sous la direction musicale de Cyril Diederich, Fabienne Conrad interprète le rôle de Manon dans l’opéra de Massenet à l’Opéra National de Lituanie à Vilnius. Elle est également invitée, depuis plusieurs années, à participer aux oratorios et concerts que Cyril Diederich présente à Paris en l’église de la Madeleine, dont récemment la 9e symphonie de Beethoven.

 

En 2018 pour la deuxième année elle est revenu chanter dans le cadre des Concerts au coucher de soleil dans un répertoire varié : Pergolèse, Massenet, Mozart, Verdi… et interpréta, entre autres, des extraits du Faust de Gounod dans le rôle de Marguerite.

 

Elle interprétera pour la saison 2019 des Concerts au coucher de soleil le rôle de Fiordiligi dans Così fan tutte de Mozart les 21 et 22 août.

IRINA STOPINA

Soprano

Après 4 années d’études universitaires en mathématiques fondamentales, Irina se forme tout d’abord à la comédie et acquiert un solide bagage théâtral, jouant sur les grandes scènes parisiennes et les scènes nationales de France. En parallèle à son métier d’actrice, elle découvre le chant lyrique auprès de Lionel Sarrazin et continue son travail vocal à ses côtés aujourd’hui. Sa voix longue l’amena en un premier temps à travailler le répertoire de mezzo avant de s’attaquer aux rôles de soprano.

 

Depuis 2013, elle fût tour à tour le rôle-titre de La Périchole d’Offenbach, Didon dans Didon et Énée de Purcell, Dorothée dans Cendrillon de Massenet, la Deuxième Dame dans La Flûte enchantée de Mozart, Malika dans Lakmé de Delibes, Nakamti dans Padmavati de Roussel, Ottavia dans L'incoronazione di Poppea de Monteverdi.

 

En 2017/2018, elle interprète le rôle de Donna Anna dans Don Giovanni de Mozart avec l’orchestre d’État d’Arad ainsi que La Comtesse dans Les noces de Figaro de Mozart accompagnée par l'Orchestre Philharmonique d'État de Timisoara.

Irina se produit dans de nombreux concerts, notamment à l’opéra de Bordeaux, lors de midi musicaux, sur les motets de Niccolo Jommeli dirigé par Salvatore Caputo avec le Chœur Arpège. Plus récemment, elle remplace, au pied levé, Stanislas de Barbeyrac et donne un récital dans la grande église de Libourne.

En oratorio, elle assure récemment la partie soprano 2 dans Le Magnificat de Bach et de Vivaldi à l’opéra de Massy, la soprano 2 dans la Gloria et le Magnificat de Vivaldi à l’Opéra de Bordeaux et la partie alto dans le Stabat Mater de Rossini avec le Chœur symphonique Polifonia.

 

Lors de nombreux récitals qu’elle donne avec la pianiste Éloise Urbain, elle explore le répertoire plus intime de Rachmaninov, Poulenc, Strauss et développe son goût pour la mélodie et le lied.

 

Parmi ses projets, notons Micaela dans Carmen, Dorabella dans Così fan tutte et Giorgetta dans Il Tabarro.

 

Sous la direction de Cyril Diederich, elle interprétera le rôle de Dorabella dans Così fan tutte de Mozart les 21 et 22 août et chantera dans Don Quichotte de Massenet les 24 et 25 août pour la saison 2019 des Concerts au coucher de soleil.

CAMILLE MERCKX

Mezzo-Soprano

Diplômée à l’unanimité de l’Académie pour jeunes chanteurs de Paris, en 2008, elle suit une  formation à l’opéra studio de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth en Belgique.

Licence de musicologie à la Sorbonne.

 

En 2016 et 2017, sur différentes scènes nationales et internationales, opéra de Lausanne, opéra de Lyon, Teatro Valli de Reggio Emilia, on a pu entendre Camille Merckx dans des rôles aussi variés que : Sorceress - Didon and Enée de Purcell, Frugola - Il Tabarro de Puccini, Dryade - Ariane à Naxos de Strauss, Nicklaus et la mère - Les contes d’Hoffmann de Offenbach, L'Oiseau - Fleur et le miroir magique de Nicolas Bacri, Flosshilde - Le Ring de Wagner, Arnalta - Le couronnement de Poppée de Monteverdi, Rosette - Manon de Massenet et  Isaura - Tancrède de Rossini, dans le rôle titre Carmen de Bizet.

 

En 2015, en tant que membre de la troupe du Balcon elle est interprète Alejandra 3  de Marco Antonio Suárez Cifuentes, la Mère - La métamorphose de Mickaël Levinas, Alma - Avenida de los incas 3518 de Fernando Fiszbein,

 

Elle crée avec la compagnie Puce Moment, Crumbling Land, un opéra avec bandes électroniques. Elle  chante le Marteau sans Maître de Pierre Boulez : Abbaye de Royaumont, Bogota (Colombie), Teatro Colón de Buenos Aires (Argentine).

Interprète remarquable dans le lied : Zwei Gesänge pour alto de Brahms, les Lieder eines  fahrenden Gesellen et les Rückert-Lieder, Das Lied von der Erde de Malher en France, en Belgique et en Slovénie.

 

Elle fait chante à l'Opéra Comique dans le rôle titre du Carnaval et la Folie de Destouches, Don Quichotte de Massenet à l’Opéra de Bruxelles, Dame d'honneur et une Bohémienne ainsi que Les Huguenots de Meyerbeer.

 

Sous la direction musicale de Cyril Diederich, elle interprète le rôle de Catherine dans Jeanne au bûcher de Honegger en 2016 et assure la partie d’alto solo dans la 9ème symphonie de Beethoven en l’église de la Madeleine en 2018.

 

Pour la saison 2019 des Concerts au coucher de soleil, elle sera la récitante de Così fan tutte de Mozart, les 21 et 22 août et interprétera également le rôle de Dulcinée dans Don Quichotte de Massenet les 24 et 25 août.

 

BASTIEN RIMONDI

Ténor

Jeune ténor, Bastien Rimondi fait des études de piano classique et de jazz et intègre, à l’âge de 15 ans, une classe d’art lyrique.

L’année suivante, il perfectionne sa technique vocale dans le cadre de l’atelier lyrique de l’abbaye de Sylvanès.

 

En 2014, il entre au Conservatoire régional de Toulouse où il obtient, en 2017, un prix de chant lyrique mention très bien.

 

Il obtient, en novembre 2017, le 1er prix du concours international d’interprétation de la Mélodie française de Toulouse.

 

En 2017, il est admis au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris où il prépare, en juin 2019, le concours de master.

GILEN GOICOECHEA

Baryton

Issu des conservatoires nationaux, tout jeune artiste en début de carrière, Gilen Goicoechea est lauréat du concours des Voix nouvelles 2018.

 

Sous la direction de Cyril Diederich, il participe au programme Mozart en tournée avec l’Orchestre National des Hauts-de-France, présenté, entre autres, à l’Opéra de Lille en décembre 2018.

 

Dans le cade de la saison 2019 des Concerts au coucher de soleil, il interprétera le rôle de Guglielmo dans Così fan tutte de Mozart, les 21 et 22 août ainsi celui de Sancho Pansa dans l’opéra Don Quichotte de Jules Massenet les 24 et 25 août.

 

JÉRÔME VARNIER

Basse

Etudes à l'École d'art lyrique de l'Opéra de Paris, Jérôme Varnier fait ses débuts dans le rôle de Sarastro (Die Zauberflöte) à l’Opéra de Lyon dont il rejoint la troupe de 1995 à 2000.

 

Depuis, il a interprété plus de soixante-dix rôles dont Seneca dans L´Incoronazione di Poppea à l’Opéra de Bordeaux, Marcel dans Les Huguenots au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles et à l'Opéra de Nice, Cardignal Brogni dans La Juive à l’Opéra du Rhin, Frère Laurent dans Roméo et Juliette de Berlioz et de Gounod, Méphistophélès dans Faust de Gounod, Banquo dans Macbeth et Ramfis dans Aïda de Verdi, Colline dans La Bohème de Verdi à l’Opéra Comique à Paris, à Bordeaux et Lyon, Arkel dans Pelléas et Mélisande de Debussy à Leipzig, Budapest, Manaus, Bruxelles, Sydney, Paris, Lyon, Rennes et Bordeaux, Hippolyte et Aricie et Œdipe d’Enescu à l’Opéra de Toulouse, Hippolyte et Aricie, Pelléas et Mélisande, Capriccio au Theater an der Wien, Hamlet au Dutch National Opera d’Amsterdam, Le Balcon de Eötvös et L’Étoile de Chabrier au Teatro alla Scala de Milan, L’enfant et les Sortilèges au festival d’Aix-en-Provence et festival Radio France et Montpellier.

 

Jérôme Varnier se consacre aux concerts, notamment dans L’Enfance du Christ, La Damnation de Faust et Roméo et Juliette de Berlioz, La Vida Breve de Manuel de Falla, Pelléas et Mélisande de Debussy, Renard de Stravinsky… et aux récitals de mélodies avec les pianistes Alexandre Tharaud, Fabrice Boulanger, Jean-Louis Hagenauer…

 

Il a chanté sous la direction de chefs tels que : Myung-Whun Chung, Peter Eötvös, Bernard Haitink, Esa-Pekka Salonen, Antonio Pappano, Marcello Viotti… avec les orchestres National de France, Philharmonia Orchestra de Londres, le Münchner Rundfunkorchester, Concertgebouw d'Amsterdam… et a travaillé avec les metteurs en scène : Peter Stein, Robert Wilson, Olivier Py, Laurent Pelly, Robert Carsen, Nicolas Joël, Nadine Duffaut…

 

Parmi ses projets, il chantera le rôle d’Arkel de Pelléas et Mélisande de Debussy à Kanazawa et Tokyo au Japon, le Requiem de Verdi avec le Sydney Symphony Orchestra, à Vienne en Autriche, dans la production de Guillaume Tell de Rossini à l'Opéra Comique à Paris et dans une production d’Hamlet d’Ambroise Thomas. Il vient de chanter, cette saison, Sarastro de La Flûte enchantée à Tours et Hamlet à l’Opéra Comique de Paris.

 

Sous la direction musicale de Cyril Diederich il a chanté dans les productions de :

Béatrice et Bénédict de Hector Berlioz à l'Opéra du Rhin à Strasbourg

La Bohème de Giacomo Puccini à l'Opéra Comique à Paris

Roméo et Juliette de Charles Gounod à l'Opéra de Massy

Le Requiem de Mozart en l'Église de la Madeleine à Paris

Faust de Charles Gounod à l'Opéra de Massy.

 

Il interprétera le rôle de Don Alfonso dans Così fan tutte de Mozart les 21 et 22 août et le rôle de Don Quichotte de Massenet les 24 et 25 août, pour la saison 2019 des Concerts au coucher de soleil.

 

LA BILLETTERIE

Combien ?

 

Prix des places : 25 €

 

Tarif réduit : 15 € (- de 16 ans et étudiants sur présentation de la carte)

 

 

Comment ?

 

PAR INTERNET

 

Sur le site billetweb à l'adresse suivante:

 

https://www.billetweb.fr/les-concerts-au-coucher-de-soleil3&src=agenda

 

 

PAR COURRIEL

 

lesconcertsaucoucherdesoleil@gmail.com

 

 

PAR CORRESPONDANCE

 

Vous pouvez réserver vos places par correspondance et ce jusqu’au 1er août, en nous adressant un courrier précisant bien :

 

- votre nom et prénom

- votre adresse, votre numéro de téléphone ainsi que votre adresse électronique

- le ou les dates retenues

- le nombre de places souhaitées pour chacune des dates et le tarif appliqué

(joindre une photocopie des justificatifs correspondants si application de tarif réduit jeunes de moins de 16 ans).

 

Joignez ensuite votre règlement, par chèque bancaire libellé à l’ordre de l’association de Les Concerts au coucher de soleil, correspondant au total de vos réservations, et adressez votre courrier à l’adresse suivante :

Les Concerts au coucher de soleil – 75, rue Félix Autard – 84580 Oppède

 

Vos places seront à retirer, le soir même du concert choisi, à l’accueil/billetterie qui vous sera réservé, place de la Croix, à Oppède-le-Vieux, à partir de 18 h 30.

Toutefois, si vous souhaitez recevoir vos billets par la poste, nous vous remercions de joindre à votre règlement, une enveloppe timbrée libellée à votre adresse.

Attention, aucune réservation ne pourra être effectuée sans paiement initial.

 

 

SUR PLACE

 

Si vous préférez vous déplacer pour acheter et retirer directement vos billets, sachez qu’un point accueil/billetterie sera mis en place au Jardin de Madame, rue des Poulivets à Oppède le village, dès les premiers jours d’août, à des jours et horaires précisés ultérieurement.

 

 

RENSEIGNEMENTS : 07 69 88 34 70

 

LES INFOS PRATIQUES

Où ?

 

À Oppède-le-Vieux, un des plus authentiques villages du Luberon. C’est en cheminant que l’on pourra se rendre à pied sur le lieu de la collégiale Notre-Dame Dalidon, en empruntant depuis le parking Sainte-Cécile le sentier du jardin paysager, puis, de la place de la Croix, une ruelle caladée à travers une végétation préservée.

 

Quand ?

 

Les 21, 22, 24 et 25 août 2019, à 19h30.

 

Quatre soirs de concerts en deux parties :  dans la collégiale Notre-Dame Dalidon (environ 40 minutes) puis en plein air, sur le parvis de la Collégiale (environ 40 minutes).

 

 

Pour venir à Oppède-le-Vieux, l’accès se fera uniquement par la route de Maubec puis la départementale D 176, pour atteindre, au détour d’un virage, le parking Sainte-Cécile où vous devrez stationner votre véhicule (parking gratuit).

Il vous sera impossible de garer votre véhicule à un autre endroit.

 

Pour vous rendre sur le lieu de concert, prendre le sentier du jardin paysager et descendre jusqu’à la place de la Croix par la rue Sainte-Cécile, où vous pourrez découvrir les halles, l’ancienne mairie édifiée au-dessus de la porte du village ainsi que les remparts.

C’est en montant la calade que vous atteindrez la collégiale Notre-Dame Dalidon. Selon que votre pas soit lent ou rapide, comptez de 20 à 30 minutes environ pour accéder du parking jusqu’à l’église.

 

Pour des raisons évidentes de sécurité,

il est absolument interdit de fumer sur le site et sur l’ensemble du parcours.

 

Après la première partie qui de déroulera dans la Collégiale, où bancs et chaises numérotés vous seront attribués, des coussins seront mis à votre disposition pour rendre plus confortable votre assise sur les gradins de pierres naturelles du parvis de l’église pour assister à la deuxième partie du spectacle.

 

Attention, les concerts débutent à 19h30 précises.

 

 

 

LES ÉDITIONS PRÉCÉDENTES

'Rétrospective 2018

 

 

 

 

 

 

'Rétrospective 2017

ILS EN PARLENT

Reportage télé matin sur france 2

ao6ut 2018

 

Reportage la provence

activités culturelles

août 2017

CLIQUEZ ICI !

 

Reportage sur le site de france 3 provence-alpes côte d'azur

aout 2017

CLIQUEZ ICI !

AIDER LE FESTIVAL

Les millésimes 2017 et 2018 des Concerts au coucher de soleil d’Oppède-le-Vieux furent un vrai succès populaire qui alla bien au-delà de nos espérances. Un public jeune et souvent néophyte, le soutien précieux du maire d’Oppède, de ses élus et l’accompagnement de nombreux bénévoles ont convaincu Cyril Diederich, ses amis musiciens et chanteurs d’offrir, cette année encore, des moments musicaux d’exception, sur le site patrimonial remarquable d’Oppède-le-Vieux, en 2019.

 

La participation en dons, à titre privé ou d’entreprises partenaires, en 2017 et 2018, est venue conforter un budget fragile uniquement basé sur des recettes de billetterie avec un prix des places volontairement modeste. Ces dons nous permirent de réaliser les deux premières éditions des Concerts au coucher de soleil.

 

Si le festival connaît un formidable succès, nous avons toujours besoin de votre soutien pour poursuivre, plus loin, son développement et son rayonnement.

 

Soutenir notre festival c’est :

 

- partager un moment d’émotion et de plaisir mais aussi l’occasion de rencontres avec les artistes,

- contribuer au rayonnement d’un festival unique dans la région,

- favoriser l’accès au festival d’un public toujours plus large grâce à une offre tarifaire adaptée,

- encourager les futurs talents,

- promouvoir les savoir-faire des techniciens et artisans qu’implique le spectacle vivant,

- nous aider dans l’accueil logistique des 35 personnes hébergées et accueillies durant une dizaine de jour.

 

Pour réaliser cette prochaine édition et équilibrer ce nouveau budget plus conséquent, dû à la création d’un opéra de Mozart, nous sollicitions, par un appel à participation, l’aide de celles et ceux qui voudront bien nous soutenir sous la forme d’une contribution, rejoignant ainsi nos partenaires locaux.

 

Sachez que la direction des services fiscaux nous a accordé une habilitation à recevoir des dons et qu’en vous engageant dans un partenariat avec Les Concerts au coucher de soleil, ceux-ci bénéficieront d’un crédit d’impôt de 66% pour les particuliers et de 60% pour les entreprises (cerfa 11580*03).

 

 

REMERCIEMENTS

Remerciements à toute l’équipe municipale d’Oppède, à nos partenaires et donateurs, à nos hébergeants et à toutes celles et ceux qui ont permis à l’édition 2018 des Concerts au coucher de soleil d’exister,

 

Alexandre Aubanel, Alain Audet, Mireille et Michel Aurelle, Monique Baudart, Mireille Besson,  Martine Bosc , William Bouvier, Christophe Buteau, Giacomina et Laurent Cabrol, Nathalie Calvo, Monique et Yves Cambier, Annie Cognard, Marielle et Francis Dauzats Philippe Degonzague, Marc-Antoine Degrenier, Alain Deille , Franck Delahaye, Mireille et Pierrick Drancourt, Alexandra Durr, Michel Flandrin, Philippe Garcia, Madeleine et Jean Grégoire, Alain Grenier, Anne Poher Hugues, Jean-Pierre Hugues , Maryline et Jean-Yves Maïquès, Paul Mariotta, Vincent Martins, Emeric Mathiou, Nicole Mignucci, Philippe Mion, Laurent Mion, Jean-François Moyoersen, Romain Noël, Michelle Olivet,  Évelyne Pasquet, Ludmilla et Joël Piard, Marc Peyret, Fred Resueno, Johan Riphagen, Annie Rivarel, Brigitte et Jacques Roehrich, Sandrine Sauret, Henri-Jean Servat, Martin Staffansson, Philippe Schamber, Etienne Schrameck, Robert Soulat, Mariza Tedeschi, Adrien Temporin , Alain Vall, Jean-Pierre Volfin,

 

ainsi qu’à tous les maires de Apt, Cavaillon, Cheval Blanc, Bonnieux, Gordes, Goult, Lacoste, Lagnes, Maubec, Ménerbes, Mérindol, Puyvert, Les Taillades, Vaugines  qui nous ont autorisé l’affichage de nos concerts dans leur commune.

 

Merci au domaine de la Royère dont la contribution de vin a permis d’offrir, à plus de 1,000 spectateurs, le verre de l’amitié à l’issu de chaque concert,

à l'office du tourisme Luberon Coeur de Provence pour la diffusion des documents auprès de la presse française et étrangère

au magasin Super U de Maubec/Coustellet pour son accueil et son aide à rendre plus lisible notre communication grâce à la distribution de flyers et à ses panneaux d’affichage numérique,

à la société Déco Home FNAPP, pour la fabrication spécifique de coussins, qui nous a permis d’offrir aux spectateurs un meilleur confort d’assise en extérieur,

au Crédit Agricole pour sa participation financière,

à toute l’équipe de Télématin pour son remarquable reportage,

à France Bleu Vaucluse et Radio Mozart, nos partenaires média,

à tous les commerçants locaux qui nous ont accueillis et fait bénéficier de prix préférentiels,

à tous les bénévoles qui ont apporté force et soutien dans leur présence à nos côtés.

 

 

production : Marie-Dominique Besson -  06 62 36 78 47  - marie dominiquebesson@gmail.com

 

presse : Emeric Mathiou (Agence Aria) -  06 62 01 22 17  -  emeric@agencearia.com

 

crédits photos et diaporamas : Alexandre Aubanel

 

création du site internet : David Diederich

 

#lcacds

 #lesconcertsaucoucherdesoleil

#concertcoucherdesoleil

© Les Concerts au coucher de soleil - 2019